Au pays des baobabs

Le baobab est un des emblèmes de Madagascar. Sur les 8 espèces répertoriées dans le monde, 6 sont endémiques de la Grande île. C’est la région de Morondava qui abrite la plupart de ces arbres centenaires.

allée des baobabs

D’abord un seul, puis deux et tiens une forêt de baobab ! Plus nous nous rapprochons de Morondava, moins le vieil arbre se fait rare. Son tronc gonflé à l’hélium et ses bourrelets lui donne des airs débonnaires, mais le baobab n’en ai pas moins imposant ! 30 mètres de hauts et 3 mètres de diamètres, il a quand même fière allure l’ancêtre. C’est un colosse au cœur tendre. Son tronc spongieux accumule l’eau pendant la saison des pluies pour ne pas en manquer pendant la saison sèche.

baobab madagascar

Bien qu’ils soient pour la plupart de la même espèce : Grandidieri ou Za, les baobabs du coin prennent parfois des formes différentes. Il y a les baobabs « bouteille », avec le tronc en forme de bouteille de Perrier et les baobabs « amoureux », lorsque deux baobabs s’enlacent en grandissant…

baobab amoureux

baobab amoureux

On trouve même un baobab « sacré ». Il faut plus de 9 personnes pour enlacer complètement son tronc ! Des offrandes sont disposées tout autour. Côté âge, les plus vieux de la région sont estimés à 400 ans. Ce qu’il y a de sûr c’est qu’ils sont presque tous centenaires. Pour info, en Namibie il existe un baobab de 1250 ans !

L’allée des baobabs fait figure de Champs-Elysées malgache. Il y a même des convois de japonais qui font le voyage pour voir ça. C’est vrai que c’est beau. Et avec le soleil déclinant d’une fin d’après-midi, c’est un régal !

plage morondava

plage de Morondava

A Morondava, nous profitons du calme de cette ville balnéaire après la poussière des pistes. Avec Margaux, nous profitons de l’animation du retour de pêche. Requin marteau, barracuda, carangues, on dirait que la pêche a été bonne ! Côté baignade, peu de touristes, nous sommes les seules tâches blanches dans l’océan. Nous allons nous reposer un peu avant de reprendre le 4X4 direction Belo-sur-Mer, plus au sud, par la piste côtière.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

4 réponses à “Au pays des baobabs

  1. Rhhaa !! L’allée des baobabs est un des endroits où je regrette de ne pas avoir eu le temps de passer lors de mon voyage à Mada… Vos photos sont très chouettes

    Salutations de Copacabana en Bolivie

  2. J’y suis allé en 1992 quand j’étais encore petit et je ne me rappelle pas si l’allée avait déjà ce nom là!! Très joli paysage … j’espère y retourner bientôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s