Homme poubelle à Tana

Erratum : mon Babou que je croyais vendeur de charbon à Tana est en fait un « homme poubelle ». Il passe dans mon quartier pour récupérer les ordures ménagères avec sa brouette.

DSCF6388 DSCF6390

Maintenant qu’il passe un peu plus tard, à 7 heures pétantes, j’ai pu démasquer le fameux Babou. J’avais d’abord cru à un fou ayant perdu son chat, puis on m’a mis sur la piste d’un vendeur de charbon… c’est en fait un « homme-poubelle » ! « Babooou ! », son mugissement, signifie « poubelle » et ça se dit Fako en malgache (ça se prononce fakou). J’en ai eu la preuve en image ce matin et des amis malgaches m’ont confirmés. Un petit métier de plus à Tana !

Je l’ai vu à l’oeuvre depuis mon appart. Il sillonne les ruelles de mon quartier en prévenant de sa présence avec son « Babooou ! » si particulier. Des gamins se moquent de son cri en lui faisant de l’écho. Babou attend quelques instants aux carrefours stratégiques. Des gars pointent le bout de leur nez à la fenêtre. Ils lui amènent leurs poubelles, les plus adroits jettent leur sac en plastique depuis la fenêtre. Et Babou continue sa ronde ponctuée d’appels à la population. Avec Margaux, on a beau savoir qu’il dit Fakou, on entend toujours « babou » !

Ensuite Babou ira jusqu’à une des nombreuses bennes à ordures de Tana. Peut-être même qu’il a la sienne, celle où il vit. Il effectuera le tri sélectif à sa façon. Ce qui finira à la benne d’un côté et ce qu’il garde de l’autre. Le fil de fer, les bouteilles en plastique, les bocaux seront vendus au marché d’Anosyzato… Les déchets alimentaires serviront pour un deuxième repas ou à faire du feu. Ce qu’il ne juge pas utile finira dans la benne. En attendant qu’un fourgon vienne la vider. A Tana, le recyclage tient plus de la survie que de l’écologie…

Publicités

2 réponses à “Homme poubelle à Tana

  1. C’est peut être simplement la chanson Babonao ny foko (Babouuu naô nii foukou)° du Groupe HASINA, très connus dans le coin, qu’il ne connait pas vraiment :p A vérifier 🙂

  2. Pingback: Vendeurs des rues et mendiants | Récit de voyage Madagascar·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s