Randonnée à Anjozorobe

Marcher dans la campagne vers Anjozorobe, c’est partager la nonchalance des pêcheurs, rire avec des jardinières et admirer les dessins du vent sur les rizières…

rando Anjozorobe

Une fois à Anjozorobe, nous décidons de partir pour une randonnée dans la campagne alentour. On prend quelques mouf gasy (beignets) au village et c’est parti. Après avoir franchi un pont qui, sous nos pas, crie son désespoir de ne pas être réparé, on remonte vers Le Castel. Ce complexe hôtelier abandonné abritait même un supermarché à la belle époque (avant la crise de 2009). Le supermarket d’Anjozorobe ! Oui monsieur ! Le panneau est toujours là, mais il ne reste plus que ça et des bâtiments à l’abandon. Le complexe fantôme domine la rivière Mananara, il fait face à la maison des Suisses de Zouzoubé, sur la colline d’en face.

balade Anjozorobe

Le chemin de terre suit la crête des collines. On croise des meneurs de zébu, des gamins qui se baladent avec leur canne à pêche en bambou, et même un gars qui traîne une valise à roulette, comme à la sortie d’un aéroport… Dans quelques petits villages, à deux heures de marches d’Anjozorobe, nos deux professeurs suisses sont encore démasqués par des élèves : « Professeur Sébastien ! Ramsé ! ». Des élèves… ou des anciens élèves ! Car en 6 mois, Samuel a vu son effectif divisé par 2. Le lycée signe la fin du cursus scolaire pour beaucoup d’entre eux qui rejoignent les travaux des champs. Alors un beau jour, sans crier gare, ils ne reviennent plus sur les bancs de l’école.

riviere Anjozorobe

La rivière n’est jamais loin. Elle serpente dans la vallée. Sur les coteaux, des résidus de forêt primaire forment des oasis de verdure cernés par la terre rouge. Plus bas, le vent dessine des vagues sur les hautes tiges des rizières… C’est beau !

campagne Anjozorobe

Le sentier s’arrête d’un coup. Il nous faut traverser une rizière et des cultures pour accéder à la montagne d’en face. On essaie de se frayer un chemin. Mais on se retrouve en plein milieu d’un potager ! Heureusement on arrive à rejoindre un groupe de jeunes femmes qui bêchent un lopin de terre (c’est toujours les mêmes qui bossent !). Elles sont contentes de nous voir, nous aussi. Une séance photo s’improvise. Nos stars des champs prennent la pose. En se voyant, elles éclatent de rire. On leur explique qu’on voudrait rejoindre un village sur une montagne de l’autre côté des rizières. Ni une ni deux, les mannequins s’improvisent guides. Elles nous emmènent par les chemins de traverse au milieu des rizières.

riziere Anjozorobe

En commençant l’ascension, on remarque un groupe de gamins qui pêche dans les rizières. A cinq, ils essaient de rabattre les poissons dans leur filet. Je ne savais pas qu’il y avait des poissons dans les rizières ! Nos accompagnatrices  nous confirment : « Tchounge (encore une fois c’est de la phonétique, mais ça veut dire poisson) ! ». Nous nous séparons en haut de la montagne. Nous devons redescendre vers la rivière pour retourner sur l’autre berge par l’unique pont des environs. Une pause s’impose, la chaleur est suffocante et on est à cours d’eau…

visite Anjozorobe

On débusque une échoppe dans un petit village. De l’eau ! On ne pensait pas en trouver avant Anjozorobe. La marchande nous regarde avec de grands yeux. Elle semble vouloir dire « mais qu’est-ce que vous faites là ? Vous êtes perdus ? ». La situation est totalement décalée. On dirait vraiment que deux univers se rencontrent pour la première fois. Comme si on avait été téléportés sur une autre planète.

coucher de soleil Anjozorobe

En rentrant de cette petite rando (6 heures de marche quand même !) une Libertalia (bière locale) sur la terrasse de nos amis suisses est la bienvenue. Les couleurs sont magnifiques en fin de journée. On assiste à un sublime couché de soleil sur la rivière Mananara. Après le soleil, ce sont les étoiles qui continuent le spectacle ! Je n’en ai jamais vu autant. La voie lactée et toutes les constellations de l’hémisphère sud forment un halo de lumière. Comme autant de lucioles au-dessus de notre tête.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et maintenant, le retour d’Anjozorobe

Publicités

3 réponses à “Randonnée à Anjozorobe

  1. Hum, ça fait vraiment envie d’y être, les photos sont superbes et les gens ont l’air adorables, mais bon j’attends de lire « le retour »… 🙂

  2. Pingback: Taxi-be pour Anjozorobe ! | Récit de voyage Madagascar·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s