Lemurs Park et rafting

Direction la petite réserve de lémuriens de Lemurs Park pour rencontrer l’emblème de Madagascar, et descendre la rivière Katsaoka en rafting.

RAFTING4

Dur de sortir des embouteillages de Tana. Mais nous arrivons quand même à rejoindre Lemurs Park dans la matinée. Le soleil a maintenant chassé le crachin, les lémuriens sont là : show must go on ! Le premier artiste à entrer en scène est le Propithèque danseur. C’est sans aucun doute celui qui a inspiré Franquin pour la création du Marsupilami. Il saute de branche en branche en gardant une posture verticale, comme monté sur ressorts, avec sa grande queue en panache. Il cohabite assez bien à côté des Varis noir et blanc. Les deux espèces de lémuriens ne mangent pas les mêmes aliments et ne peuvent pas se reproduire entre eux. Les deux principales sources de conflits sont évitées ! Ils ne convoiteront pas les mêmes femelles et ne se piqueront pas leur bouffe (le secret pour une bonne cohabitation ?).

RAFTING8

Où est Charlie le caméléon ?

Nous remarquons plusieurs caméléons. Il faut vraiment ouvrir l’œil pour les voir. Non pas qu’ils soient petits, car nous voyons de beaux spécimen, mais ils se fondent parfaitement dans le paysage. Et ils s’immobilisent au moindre bruit. Ils ont une démarche vraiment particulière. C’est un peu comme s’ils étaient chaussés de 4 bottes de ski et qu’ils marchaient au ralenti. Le plus marrant c’est quand ils accélèrent ! Les Makis nous surveillent du coin de l’œil et gardent leur distance.

Propitèque lemurien

Un des Propithèques rencontré raffole des flashs. Monsieur a le sens du spectacle. Il prend d’abord la pose au milieu d’une forêt de bambou, le regard lointain. Il descend de son estrade et vient s’asseoir sur une branche à 1 mètre de ses spectateurs. Jambes croisées, décroisées, mains sur les genoux… Celui-ci n’a vraiment plus peur de l’homme ! Un détour vers les lémuriens nocturnes (ce sont les lémuriens fêtards : facilement reconnaissables ils ont l’œil rouge et l’air fatigué), avant de rejoindre la rivière Katsaoka en contrebas.

RAFTING14

Les raftings nous attendent ! Au programme 3 passages de rapides et une croisière fluviale (où il faut ramer quand même) au milieu de paysages à couper le souffle. A l’avant du rafting, je suis aux premières loges pour profiter des rapides… et des douches ! J’ai été inspiré de me mettre en maillot de bain.

RAFTING16

Les habitants des environs de la rivière délaissent leur pioche le temps de notre passage et nous regardent l’air amusé. Ils sont fous ces gens de la ville ! Les gamins nous suivent parfois sur plusieurs mètres. Ils cultivent ici toutes sortent de fruits et légumes comme le maïs, le riz et les tomates. Après avoir rendu les rames et s’être enseveli dans des sables mouvants à notre arrivée, nous nous éloignons un peu de la rivière pour pique-niquer.

carrière madagascar

Carrière

Dans une carrière à ciel ouvert, enfants et adultes cassent des blocs de pierre. Les enfants font du gravier quand les parents extraient des blocs plus gros. Casser des pierres en plein soleil, ça nous évoque le bagne. Heureusement tous les gamins ne sont pas logés à la même enseigne. Ceux rencontrés dans un village jouent avec une sorte de trottinette en bois, et excitent un chien qui, de toute évidence, préférerait dormir. A la sortie du village, nous distinguons dans la vallée de beaux vergers qui forment des oasis de verdure au milieu de la terre écarlate.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

4 réponses à “Lemurs Park et rafting

  1. Pingback: Les Pangalanes 2 | Récit de voyage Madagascar·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s