Les Flics

A Tana, c’est pas TOI qui compte sur les Flics, c’est eux qui comptent sur toi.

flic ripoux tana

Le film « Les Ripoux » est encore d’actualité à Tana et ça ne choque plus personne ici. Mais avec mes yeux de vazaha, ça me fout les glandes tous les jours un peu plus. Quelques exemples :

–           Il n’y a pas de péages à Madagascar (pas d’autoroutes non plus vous me direz) mais les barrages de police sont des péages informels où on glisse des billets dans ses papiers à monsieur l’agent. Et rien qu’entre Tana et Antsirabe, 168 km, il y a bien 7 barrages !

–          La nuit, en ville, les policiers arrêtent également systématiquement n’importe qui sans raison, en voiture, en taxi ou à pied… Et ils n’y vont pas par 4 chemins ! Une nuit, Margaux revenait de l’aéroport assez tard en taxi. Elle a dû présenter ses papiers, ils étaient en règle. L’agent lui a répondu que c’était bien mais… qu’il voulait de l’argent ! Alors elle lui a dit : « attend, je réfléchis… Non ! ». Et elle est partie. Apparemment c’est plus compliqué quand t’as ta propre voiture, ils trouvent toujours une excuse pour te retirer de la thune avec la menace d’aller au poste.

–          Margaux s’est fait arrêter, en conduisant la voiture du boulot cette fois-ci, car elle n’aurait pas respecté une priorité, tenez-vous bien : « à gauche » ! (il paraît que c’est la règle à Tana). Mais grand seigneur, l’agent lui a dit qu’avec un « cadeau de fin d’année » il fermerait les yeux. Elle a dû payer.

–          Je vais au boulot en taxi le matin. Je passe à proximité de 2 commissariats. Il n’y a pas une semaine où le taxi ne se fait pas arrêter par des flics qui obligent le chauffeur à les conduire gratuitement de chez eux jusqu’au poste. Quand ils ne s’exécutent pas, ils ont des problèmes. En fait ils en ont aussi quand ils s’exécutent.

On les appelle les bandits en uniforme. Et c’est comme ça à tous les niveaux.

–          Je travaille pas loin d’un ministère et tous les jours c’est le même cinéma : avant 12 heures, une grosse berline noire escortée de deux bagnoles de flics sortent tambours battant avec les gyrophares. Ils doublent tout le monde, se mettent sur la voie de gauche, et conduisent à fond la caisse : on dirait qu’ils transportent un blessé ou que le pays est en état de siège. Ils reviennent vers 15 heures de la même manière. Est-ce que l’appétit d’un ministre justifie tout ce tintouin ?

Je pensais savoir ce qu’abus de pouvoir voulait dire, mais à Madagascar ça prend tout son sens !

Publicités

8 réponses à “Les Flics

  1. Pour une fois je « Like » pas :p
    Faut rajouter une ligne « Saloperie de flic » dans vos comptes… Mais j’imagine qu’elle sera pas loin de la ligne  » Pot de vin » dans les resultat comptable de Margox :p
    Biz 😉

  2. moi je like parce que c’est la vérité, mais évidemment c’est l’une des principales raisons qui me poussent parfois à trouver tous les moyens possibles de partir d’ici malgré mon attachement au pays

    • En France on a parfois trop tendance à voir Madagascar comme une île tropicale où la vie est douce, où les gens vivent de poissons grillés et de noix de coco… ça peut être ça, mais pas que, tout n’est pas rose…

      • T’as oublié le rhum avec le poisson et la noix de coco…
        on a vu ça ce week-end 😉

  3. les flics et les militaires ainsi que les douaniers sont tres dangereux a madagascar la plus part se servent de leur statut pour saigner la population il existe de plus en plus de meurtres de voyageurs

  4. une anecdote: de retour de Mada en famille avec ma fille de 6 mois dans les bras…une douanière (enfin, à la douane quoi) on m’aborde et on me dit, mais votre fille n’a pas de visa dans son passeport? vous n’êtes pas allé aux ministère des affaires étrangères pour signaler son séjour de plus d’un mois? Mon mari me demande…ya un problème? (j’ai rien dit! grosses sueurs froides!!) Et elle me dit: mais votre fille risque de ne pas embarquer avec vous dans cet avion madame…(j’ai les genoux qui ne tiennent plus) Mais je vais voir mon supérieur pour une signature et un tampon pour 40€ si vous êtes patiente…(carrément que j’accepte, mais je lui dis, je n’ai que 20€ prévu pour le taxi sur moi…) Elle est OK et part quelques minutes pour me remettre le passeport de ma fille et me disant d’aller vite vers la salle d’embarquement…Soulagée, je ne me pose plus de question…Sur le tarmac, avant de monter dans l’avion, j’ouvre quand même le passeport et je vois VISA GRATIS pour ma chère fille…JE venais juste de tout comprendre…qu’elle voulait du fric, car un bébé de son âge ne paie pas de visa… c la 1ère fois (ou la 2ème) que mon Madagascar m’a dégoutté!! 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s