Antsirabe, VTT jusqu’au lac Tritriva (part 4)

Antsirabe, c’est aussi une ville à la campagne. On trouve non loin de très beaux lacs. Notamment le lac Tritriva (prononcer Tchitchiv), un lac sacré à 18 km du centre-ville.

Nous avons loué des VTT, préparé un casse-croûte, et nous sommes parti. Beaucoup de monde utilise les vélos à Antsirabe. Nous n’étions donc pas seul. Sauf que les nôtre ne portaient que notre poids. Les locaux généralement transportent tout un tas de choses, du sac de charbon de bois au cochon encore vivant !

A notre passage dans les villages, tout le monde se retourne : « Vazaha, vazaha ! », des enfants sortent des cases pour voir passer l’attraction du jour. Après une route goudronnée qui nous a fait sortir progressivement de la ville, on a attaqué une piste plutôt raide à travers les cultures en terrasses et les rizières. Beaucoup de paysans et d’enfants travaillent au champ. On ne sait pas pourquoi mais ça les fait bien rire de voir des vazaha ici !

En arrivant près du lac, dans le dernier village, les gamins nous courent après, façon Tour de France ! Bon là ce n’est pas pour nous encourager mais plutôt pour récupérer les cadeaux de la voiture balais. Ou plus exactement pour nous « garder » nos vélos pendant que nous visitons les abords du lac, moyennant une somme d’argent. Au final tu les payes pour qu’ils fassent de ton vélo pendant que tu n’es pas là et pour qu’ils ne te le volent pas ! (ils sont forts ces Malgaches ! avec le sourire encore une fois…)

Nous avons choisi un guide (ou il s’est imposé…) pour nous emmener jusque là-bas. La vue d’en haut est vraiment sympa. C’est une mosaïque de champs et de rizière, un dégradé de vert qui contraste avec le rouge de la terre. Encore une fois nous avons une armée de mioche à nos trousses. Ceux-là attendaient près du lac. Ils nous escortent pendant tout le tour du lac. Ils veulent d’abord nous vendre des pierres, puis nous demandent juste de l’argent au final…

Le lac Tritriva, d’origine volcanique, se loge dans un ancien cratère. Il est sacré pour les Malgaches. On vient faire des sacrifices sur les rives du lac encore aujourd’hui. Il est interdit d’y nager si on a mangé du porc (c’est la coutume). Selon la légende, un couple d’amoureux se serait suicidé ici après que leurs parents refusèrent leur union. Non ils ne s’appelaient pas Roméo et Juliette mais Rabeniomby et Ravolahanta (ça calme ! je ne saurais pas dire comment ça se prononce). On dit aussi qu’un Chinois qui n’aurait pas respecté les coutumes (qui aurait mangé du porc), serait mort noyé… Nous on a pique-niqué ici, sans porc bien-sûr, et on ne s’est pas baigné. Nous étions bien cassés en rentrant à la chambre d’hôte en tout cas.

Photos by Denise, from GruyèreLand (la Suisse quoi 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

4 réponses à “Antsirabe, VTT jusqu’au lac Tritriva (part 4)

  1. Pingback: Raclette et Karaoké à Antsirabe (Part 3) | Récit de voyage Madagascar·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s